Sable, 2015


Vidéo, 10 min

En s’avançant progressivement dans de la poussière de graffiti, une transition lente s’opère.
Au départ grise, elle fait place peu à peu aux couleurs qui la composent.
Une invitation à passer d’un monde à l’autre, de l’infiniment grand à l’infiniment petit et vice-versa.

Installation lors de l’exposition Sous les Pierres (2016)